La vie encore

vieencore « Je suis la guerre des Hommes contre les Hommes.
Pas celle que les enfants lancent à chaque coin de terrain vague quand ils imitent et font semblant, pas celle qui s’imagine, qui s’embellit ou s’écrit en poésie fleuve, rien qui ne soit né d’un simple claquement de doigt.»

« Je suis la guerre des Hommes contre les Hommes.
Pas celle
que les enfants lancent à chaque coin de terrain vague quand ils imitent et font semblant, pas celle qui s’imagine, qui s’embellit ou s’écrit en poésie fleuve, rien qui ne soit né d’un simple claquement de doigt.»
Texte Thomas Scotto
Illustrations Zoé Thouron
Design graphique : Anne Maussion
Edition du Pourquoi pas ?

Ce livre est une commande de six musées des Vosges qui se sont associés, à l’occasion du Centenaire de la Grande Guerre, avec l’École supérieure d’Art de Lorraine et les Éditions du Pourquoi pas, pour créer un parcours d’expositions intitulé « La vie encore… ».

Dans chaque musée, un personnage a été choisi : le musicien, l’enfant, la femme, le peintre et le passant que vous retrouverez au fil des pages.

Le projet « La vie encore… » a obtenu le label Centenaire et a été soutenu par la Mission du Centenaire, le Conseil général des Vosges et les Villes d’Épinal, Mirecourt, Remiremont et Saint-Dié-des-Vosges.

Où se procurer le livre ?
Éditions du Pourquoi pas
15 rue du Général de Reffye
88 000 Épinal
www.editionsdupourquoipas.com
editionsdupourquoipas@gmail.com
Tel : 03 29 69 64 64

Musées partenaires
ÉPINAL | Musée de l’image et Musée départemental d’art ancien et contemporain
MIRECOURT | Musée de la lutherie et de l’archèterie
REMIREMONT | Musée Charles Friry et Musée Charles de Bruyères
SAINT-DIÉ-DES-VOSGES | Musée Pierre-Noël

Autre titre chez le même éditeur :
Comme un sourire qui flotte
• Libres d’être (avec Cathy Ytak)

Ce que j’en ai dit à sa sortie…

Dans la presse et les blogs

[…] « Sacré défi que Thomas Scotto a relevé avec originalité : ce livre n’est pas un nième récit sur la Première Guerre mondiale. Il nous offre un superbe texte poétique, sensible et émouvant. Pas besoin d’en écrire une tartine, mes mots seraient de toutes façons bien fades face à ceux de ce livre.
Il faut juste se laisser porter et laisser monter les émotions… » […]
in « Blogamoi ».

 […] Thomas Scotto signe un texte mémoire, émouvant, à portée universelle, illustré avec sobriété mais d’une puissance indicible, qui offre un éclairage sur ce qui déclenche les conflits, sépare, divise les hommes depuis des lustres.
Il décline un vibrant hommage à ceux qui ont connu l’horreur de la Grande Guerre, un hymne indirect à la vie, à la Paix […].
Lire la critique complète sur Babelio

[…] Pari risqué et compliqué de parler de la guerre de 14-18 à de jeunes lecteurs. Et pourtant, grâce à ce procédé narratif original, La vie encore remplit le contrat… et plus encore ! Car c’est la guerre elle-même qui se raconte dans son entièreté, sa monstruosité et son humanité. […] C’est émouvant, bien écrit – une sorte de prose poétique. […]
Lire la critique complète sur le site de La mare aux mots


Retour aux livres ados/adultes