Archives du mot-clé editions du pourquoi pas

Nouveauté, nouveauté, nouveauté !

Dans un brouillard de poche… portraits au filtre des écrans.

« Alors, je vais participer encore un peu à l’hypnose collective.
Je vais me laisser étourdir, fasciner, diriger, suffoquer, embellir, piller,
bouleverser, fleurir, grandir, encolérer, régurgiter,
enrichir, rouiller, nourrir, intoxiquer, divertir, rassurer, profiter,
absorber, approfondir, douter, devenir…
et je me débrancherai, à temps. »
Je voulais un éventail de voix différentes pour évoquer les écrans de nos vies.
Nos vies dans les écrans. La multitude des écrans.
Des merveilles de technologie et ce que nous en faisons…

Que ce soit pour la visibilité à tout prix, le tout immédiat, le tout en direct, l’envie des
belles nouvelles et la peur des complots, la gloire du selfie, le précieux des
distances abolies, ce qui se joue au lycée, en concert, le cyber harcèlement et le terrain vague de nos réseaux sociaux, les amours facilitées, la photo volée, le panneau lumineux,
l’impunité de parole de nos grands dirigeants, le regard des parents et le futur déjà
en route…
Du garçon de 6 ans à la femme de 85 ans, ces portraits sont autant de témoignages,
de constats que de points d’interrogation.
En textes courts… (Saurais-je un jour faire autrement !), ne pas être exhaustif,
ne pas être que négatif, fuir les clichés mais dire les échos de nos vies réinventées.
Nous qui sommes déjà de l’autre côté du miroir…

Après « Mille et une miettes » c’est une nouvelle collaboration avec Madeleine Pereira
dont j’aime terriblement la manière de croquer les visages, les attitudes et nos corps
de travers.

C’est une nouvelle aventure avec les Éditions du Pourquoi Pas? que je remercie tellement
pour le travail jusqu’au-boutiste et précieux, pour la confiance et les engagements.
Des « enragés de douceur  » qui m’offrent la possibilité de voir plus loin.

Dans un brouillard de poche, portraits au filtre des écrans.
Auteur : Thomas Scotto
Illustratrice : Madeleine Pereira
Editions du Pourquoi pas ?

Sortie librairie 7 février 2020.

« Va te changer! » Le livre de L’Atelier du Trio…

« Va te changer ! », c’est…
– Trois semaines de résidence d’écriture à Neuvic, en Dordogne, en 2016, avec Gilles Abier et  Cathy Ytak, à l’invitation de la Bibliothèque départementale de Dordogne (merci Sandrine, Pascale, Ludovic).
Une semaine de mise en voix et en espace avec la comédienne Isabelle Gazonnois,
en 2017.
Une semaine de tournée de lectures dans neuf collèges du département de Dordogne,
en 2018.
« Va te changer! », c‘est…
Un texte que nous avons écrit pour qu’il soit lu à voix haute et que nous portons à trois,
que les Editions du Pourquoi Pas ? ont décidé de publier cet automne,
et que nous lirons dans des collèges et lycées, en octobre 2019 à Montbéliard,
et en février 2020 à Saint-Malo…

Le livre est d’ores et déjà disponible dans toutes les librairies (diffusion Serendip).
Nous en sommes ravis !
Thomas, Gilles, Cathy.

Va te changer !
Par L’Atelier du Trio (Cathy Ytak, Gilles Abier, Thomas Scotto)
Editions du Pourquoi pas ? sorti Septembre 2019
Couverture Anne Maussion.

Le Blog de L’Atelier du Trio

Libres d’être à Epinal

« Et puis, aujourd’hui, vous arrivez.
Bruyants. Des bulldozers en marche.
Vos pas me font sursauter. Vous êtes à l’âge des combattants.
Il faut par dessus tout qu’on vous entende, qu’on vous remarque, qu’on vous sache et qu’on vous aime aussi, de loin.
Là, c’est votre jour tranquille, vous choisissez le même banc que moi.
À six, il faudra se serrer. Coûte que coûte, se serrer. C’est votre force, dans la tribu, personne ne reste sur le flanc. »
(in, Vivre Livre, Editions Du Pourquoi Pas)

Trois lectures…trois débats différents…
pour un même horizon : tendre à l’égalité femmes /hommes.
Et c’était passionnant, remuant, bouleversant.
Avec Cathy Ytak nous avons lu notre « Libres d’être »
une première à deux !
Et puis nous avons écouté, répondu aux questions.
Je crois m’être livré comme jamais et que c’était nécessaire.
Les vraies questions appellent les vraies réponses.
Alors merci aux élèves de l’ESAL d’Epinal.
Sur le chemin des créations et tellement justes dans vos regards.
Il faudrait toujours pouvoir commencer une journée de lectures/débats par vous !
Merci aux 1ères du lycée Isabelle Viviani que l’on voit sur la vidéo.
Votre énergie volcanique qui aurait pu dresser des murs
a fabriqué une après-midi de passerelles.
Merci les Editions du Pourquoi pas et la Ligue de l’enseignement des Vosges
Ici…c’était notre bonne place.

« L’amour indispensable », et « Comme un sourire qui flotte »

« Petit éditeur deviendra grand pourvu que… »
« Petit éditeur mais grandes idées ! »

Ils sont nombreux les proverbes à trouver pour deux projets très différents, très enthousiasmant, très pensés, très portés…

L’un, à l' »Epicerie de l’orage », se présente comme un guide du pays de l’amour …
j’y suis entouré de sept autres auteurs pour témoigner des endroits de ce pays que nous avons visité…
Et comme l’endroit est immense, il y a également de la place pour que chacun laisse sa trace…
epicerieorage

L’autre, aux « Editions du Pourquoi pas« , est un très court texte illustré par Julie Prêcheur…  dans une collection intitulée « Faire société ».
« Comme un sourire qui flotte » où la chance de retourner au théâtre peut être un moment de peur…
28nov132