Le goût des autres, au Havre

Cette semaine….ce sera Le Goût des autres… au Havre pour des lectures musicales de « Kodhja » illustré par Regis Lejonc aux éditions Thierry Magnier.
Sans Régis (des pensées par milliers! )
Mais avec Gregory Dargent (Musicien de talent pour plusieurs chanteuses et chanteurs de talent !). Du live et de la création !
Merci Thomas Siriot d’avoir imaginé notre rencontre et… ce bonheur à venir.

Le goût des autres, festival du 19 au 22 janvier 2017
Télécharger le programme du festival.

C’était au Lycée de Maupertuis, à St-Malo

C’était au Lycée de Maupertuis, à Saint-Malo.
Exactement le 7 décembre dernier.
À l’initiative de Céline Cornec, professeure, et par l’entremise de Cathy Ytak,
j’y ai fait une lecture théâtralisée de son texte « 50 minutes avec toi », publié chez Actes Sud dans la collection « D’une seule voix » et dans une scénographie de Gingolph Gateau.
Ils étaient à trois classes, dans leur salle de théâtre.
Scène, projecteur, les murs noirs.
Des 3ème prépa pro, des 1res TCI et des élèves de Seconde générale.
Et je veux redire ici le plaisir immense de lire, à voix haute, de grands textes.
Des textes qui portent, qui questionnent, qui dérangent, qui nous métamorphosent.
Elles et ils ont gardé leurs manteaux… il faisait pourtant si chaud.
Il y a des carapaces qui n’empêchent pas de trembler.
On entend parfois cela quand l’écoute est grande.
Et tout s’est dit ce matin-là.
L’engagement de Céline Cornec, de Jean-Noël Durand et Kelig Guiheux qui croient fort en leurs élèves, les font écrire, dessiner, ressentir, s’exprimer.
La ténacité d’Isabelle, libraire à « La droguerie de Marine ».
Les grandes questions des élèves.
Les vraies réponses de Cathy quand ce qui se cache entre les lignes est tellement précieux.

J’aime être une voix.
Une proposition d’histoire.
Mais pour que cette musique fasse écho… merci à celles et ceux qui déplacent
les montagnes !

14 janvier 2017, Nuit de la lecture

A la faveur de la nuit…
peut-être que la voix prend des accents de crépuscule…

Mais à la Médiathèque de Cormontreuil…
voilà un programme pour tous les âges et toutes les émotions !

Je lirai deux titres de la collection « Petite poche » aux Ed.Thierry Magnier pour les plus jeunes…
et plusieurs extraits de la collection « d’une seule voix » aux Ed.Actes Sud pour les ados et les adultes.
cormontreuil
Médiathèque de Cormontreuil
Place de la République
51350 Cormontreuil (Marne)
tél. 03 26 35 28 63
mediatheque@cormontreuil.fr

« Le temps buissonnier » d’Aline Pailler

Sur France Culture… le dimanche, entre 6h 30 et 7h…
c’est le Temps buissonnier d’Aline Pailler.
Le 8 janvier 2017, j’étais aux côtés de Claudine Desmarteaux.
Il a été question de l’association Encrages,
de la journée et de la vente d’illustrations organisées le 13 décembre 2016 à la Rotonde pour l’accueil des réfugiés.
Il y a eu aussi « Kodhja » illustré par Régis Lejonc aux Editions Thierry Magnier
un peu de lecture,
quoiqu’il en soit… nos quêtes…

Avant Noël… c’est déjà Noël !

Nos textes ont parfois des berceaux inconnus,
ils mettent du temps à grandir ou poussent d’un seul coup…
En images et en édition on fait de notre mieux pour qu’ils deviennent des livres
et puis ils nous oublient, d’autres en font des échos affectifs, ils voyagent…
Nos livres nous étonnent…

Avec Barroux et les 400 coups
« Une guerre pour moi… »
(dont l’aventure même « est » une aventure)
est de ces cadeaux-là.

Parce que…
parce qu’il vient d’obtenir, à Shanghai,
Le prix Chen Bochui International Children’s Literature Awards
dans la catégorie livre illustré.
17juin15

Un merci ému à Yves Nadon pour avoir dit « Oui » à ce projet et ses engagements auprès des enfants et des enseignants.
A Simon de Jocas et toute l’équipe des 400 coups de le porter.

Un livre comme une grande question puisque…
« Peut-être que la guerre pourrait finir tout de suite si elle veut.
Parce que, en vrai, je deviens quoi si je perds ? »

« Une guerre pour moi… »
Texte Thomas Scotto
Illustrations Barroux
Editions des 400 coups, Montréal.

Mardi 13 décembre, un jour indispensable

On écrit… on illustre…
Toutes et tous, nous croyons fort que c’est utile.
Et que, si ça ne transforme pas « Le Monde »,
ça change forcément « des mondes ».

Là, c’est une aventure humaine, grand format.
Imaginée par Judith Gueyfier.
Judith, depuis toujours convaincue et engagée, en images et dans la vie :
« Au départ…Novembre 2016. Depuis des mois, des réfugiés campent dans le quartier de Stalingrad, rue de Flandre, à Paris. Des voisins se relaient pour partager avec eux un petit-déjeuner. De cafés en thés et de paroles en idées échangées, des bénévoles, des illustratrices, illustrateurs, des gens du livre révoltés par l’accueil déplorable fait aux réfugiés décident d’agir. Tout d’abord en parant au plus urgent : trouver des moyens pour “remplir la marmite” avec une vente de dessins au profit des associations qui aident les réfugiés. Pour organiser cette vente, une association est créée, et pensée pour d’autres actions à venir. C’est la naissance d’Encrages. »


encrages-bandochaix-1bannière du site d’Encrages, Carole Chaix.

Là, de 16h à 22h, ce sera tout ça :
80 ILLUSTRATEURS JEUNESSE SE MOBILISENT AU PROFIT DE L’ACCUEIL DES RÉFUGIÉS.
La vente d’illustrations au profit de l’accueil des Réfugiés aura lieu à La Rotonde à Stalingrad, à Paris, le mardi 13 décembre de 18h à 22h.

« Les images seront vendues selon trois catégories de prix 25/50/100€.
En attendant ce beau moment nous mettons en vente chaque jour autour de 17h sur notre site (https://encrages.org) une image pour permettre à ceux qui sont loin de pouvoir aussi faire un geste de solidarité envers les Réfugiés et les Bénévoles sur le terrain.
En ce qui concerne la distribution des recettes, la situation et les besoins des réfugiés sont en constante évolution donc nous nous réunirons au lendemain de la vente avec les bénévoles et les assos sur le terrain pour la répartition des recettes. Des bénévoles font partie de l’organisation et font le lien avec les collectifs qui s’occupent de alimentaire, des mineurs isolés, des familles…En fonction des recettes, nous allons partager l’argent récolté entre différents collectifs ou associations comme par exemple P’tit Dej’ de Flandre et La Cuisine des Migrants pour les distributions de nourriture, le BAAM pour le soutien juridique et les cours de français, etc. Tout dépend aussi de la somme qui sera récoltée! Nous serons transparents sur les recettes et vous informerons de sa redistribution. Merci!”

Programme du 13/12 à la Rotonde (Paris)