« Les Joyeuses » le Festival, Rome 2024

Grâce à l’amie Carole Chaix, une nouvelle fois, j’ai la grande chance de retrouver la Librairie Stendhal de Rome, Marie-Eve Venturino et toute son équipe…
et cette année…c’est le sublime Olivier Ka qui nous accompagne !

Une nouvelle fois, ce sera le Festival « Les Joyeuses » qui allie le goût des mots et celui des images.

Pour deux jours au lycée Français Chateaubriand avec les classes de 6èmes pour des lectures musicale du Chapitre 3 de « Les 9 vies extraordinaires de la princesse Gaya »… et des des ateliers d’écriture avec les classes de 5èmes.

Lycée François Chateaubriand.

Puis deux temps forts à la librairie :

Avec Carole et olivier, il sera question, le vendredi soir à 19h, de lectures dessinées… comme un partage de nos parcours de création.

Et le samedi à 15h d’une balade lecture et dessins…

J’y lirai « Aux filles du conte » (Ed. du Pourquoi Pas) dans les rues de Rome pendant que Carole et Olivier vous feront dessiner avec leur technique de prédilection : le bic et le feutre noir !
Alors il est encore temps de prendre le premier vol pour Rome… 
Vous nous trouverez facilement… derrière la première glace, à l’endroit exacte des sourires !
Un immense merci à Marie-Eve Venturino qui sait donner la part belle à toutes formes de folies,
à Delphine pour le lien précieux avec le Lycée Chateaubriand,
à Carole…forcément…

Librairie Stendhal
Piazza San Luigi dei Francesi, 23 (zone Navona- Panthéon)
Rome.
Tél : 06 6830 7598
contact@libreriastendhal.com
https://www.libreriastendhal.com/

« L’envers de nos décors », le 27 avril 2024 à La Courneuve

A l’occasion du 17ème Festival « Rencontre des jonglages » de la Courneuve (93), je retrouve avec une immense joie Clément Dazin et sa compagnie La main de l’Homme pour notre création : « L’envers de nos décors »

« L’Envers de nos décors rassemble la pratique circassienne et chorégraphique de Clément Dazin et l’écriture de Thomas Scotto. Ensemble ils abordent, avec poésie, le pouvoir du mot qui blesse, celui de l’adulte vers l’enfant. C’est l’histoire d’une rencontre qui ne se fait pas – entre un enfant et son enseignante – et de la raison pour laquelle une phrase peut toucher longtemps cet enfant-là et pas les autres…

Il est question d’aller, coûte que coûte, vers ce qui fait du bien. De faire confiance à tout ce qui n’était pas trop prévu… Peut-on décider très tôt d’être heureux ? »

Extrait :
« C’est vrai, je regarde par la fenêtre…
C’est vrai, j’ai un sourire qui va plus loin que la classe…
Mais, je suis né pour apprendre. Enfin, je suis curieux.
Pourtant, souvent elle me fait croire que je ne peux pas.
Que je ne suis pas assez.
On est 25.
On est 25 dans la classe et, je crois que je suis son premier choix.
En vrai, au début, ce n’était pas si grave
Les mots de trop ?
J’en ai fait collection.
mais, jusqu’à la phrase de trop… »

Alors nous vous attendons nombreuses et nombreux  !
samedi 27 avril 2024 à 14h30
Houdremont Centre culturel, La Courneuve (Seine-Saint-Denis)
Tarifs et réservations à cette adresse : 
https://maisondesjonglages.fr/diffusions/lenvers-de-nos-decors/

et pour le reste du programme alléchant… tout est là :

(programme )

Lecture dessinée de Kodhja à Ham (Somme), 20 avril 2024

Un jeune homme s’introduit dans la mystérieuse cité de Kodhja pour y rencontrer le Roi qui, seul, saura répondre à ses questions et apaiser ses doutes.
Dans le labyrinthe de cette ville mouvante et inquiétante, guidé par un enfant
malicieux et un brin narquois, il affronte ses peurs, ses colères, ses souvenirs
d’enfant et revisite les lieux et les émotions qui l’ont construit avant de pénétrer,
enfin, dans la salle du trône.

Dessiné en direct et lu dans son intégralité, avec Régis Lejonc, nous vous ouvrons les portes de la cité labyrinthique de Kodhja.
Ce sera samedi 20 avril 2024 à 15h.
Pôle culturel – médiathèque Pays hamois Est de la Somme
Voie Communale du Canal
80400 Ham – Somme – Hauts-de-France

Tout public à partir de 8 ans.
Gratuit.
Information et réservation au 03.65.58.00.01

Rendez-vous à la médiathèque de L’Est de la Somme !

Ensemble…à Beaugency !

Ce week-end d’avril, c’est le 39ème salon du livre jeunesse Val de lire…
Les 5, 6 et 7, très exactement !

Après avoir participé à la journée professionnelle en amont du salon avec l’ami Régis Lejonc (à qui l’on doit l’affiche), nous nous retrouvons presque au complet avec la « team Gaya » comme nous l’appelons depuis la publication de ce collectif impressionnant aux éditions Little Urban.
Anne Cortey, Annie Agopian, Cécile Roumiguière, Alex Cousseau, Henry Meunier, Régis et moi.
Des pensées à Ghislaine Roman, Anne Jonas et Fred Bernard.

Au programme : des rencontres, des expos, des signatures (à des endroits différents le samedi et le dimanche !), des spectacles…. et une foule d’autres illustratrices/teurs, auteur.ices !

Sans compter la lecture dessinée du chapitre « Gilian » des « 9 vies extraordinaires de la princesse Gaya » par Anne Cortey et Régis Lejonc à ne pas manquer samedi 10h30 – Théâtre Le Puits-Manu à Beaugency. Tout public (recommandé dès 9 ans). Entrée libre, dans la limite des places disponibles.

à ne pas manquer non plus… un hommage à Sara… avec l’exposition de plusieurs de ses albums et affiches.
Le programme est dense, riche… une belle occasion de se retrouver en bord de Loire.

« RIEN DE GRAVE », une lecture théâtralisée…

Avant de pouvoir assister à sa première en octobre 2024…
Avant le premier bord de scène qui nous fera revenir sur tout le chemin de création…
Il faut commencer par le commencement : l’écriture !

Et tout débute, fin février, sur la scène de l’auditorium du Chevalet, le théâtre / médiathèque de Noyon… dans l’Oise.
Avec Gilles Abier nous partons (presque) de zéro.
Nous savons déjà que nous voulons avoir nos âges. Deux hommes de 50 ans qu’un événement de l’adolescence a séparé jusqu’ici…
Trois jours de plateau pour trouver une histoire. Pour se mouvoir sur la scène quand les idées nous submergent…
Le lieu de l’écriture est forcément le terreau de certaines trouvailles.

Et les étoiles s’alignent…
rapidement, nous trouvons une chanson qui nous fait dire que notre écriture devra être à cette hauteur-là. LA chanson…qui devient une évidence.

Seconde étape… !
Du 4 au 15 mars, nous nous retrouvons à Brive-la-Gaillarde à l’initiative de la FAL 19 (Ligue de l’enseignement).
Deux semaines pour trouver la forme, le ton, les personnages…
Pour écrire « vraiment ».
Bien sûr, il faut discuter, bien sûr tout se négocie…mais l’histoire est un puzzle où tout est important.
Et si « Rien de grave » est écrit pour la scène… avec des dialogues pour raconter le présent, de la narration pour dire le temps de l’adolescence… il doit avant tout tenir la route sur le papier.

Nos jours d’écriture personnelle sont ponctués par des ateliers avec une classe de 3ème et une autre de seconde du collège/ Lycée Arsonval. Petit à petit nous les amenons à écrire du dialogue…de la narration… à retravailler.  Il y a quelque chose de fascinant à les regarder, à les écouter, à les motiver, à faire rebondir leur pensée… en jurant haut et fort que nous ne volerons aucune idée !
Et pourtant… plusieurs textes vont tellement à l’essentiel qu’il y a de quoi se laisser bluffer !
Pour ne pas les laisser tellement triste de notre départ, nous leur rappelons qu’on se retrouve au mois de mai !

« Rien de grave » est le premier projet de la compagnie les Voix de Poche.
C’est forcément émouvant, émoustillant, angoissant !
Surtout parce que plusieurs dates de représentations sont déjà posées…et que tout est en construction.
N’hésitez pas à me demander le dossier de production !
Merci à l’équipe de la médiathèque et du Théâtre du Chevalet de Noyon pour leur accueil.
Merci à Sarah, Aurore et Marie de la FAL 19 de nous accompagner dans ce qui est le cœur même du moment d’écriture.
Merci à Laurence, Lise, Florence, et Sylvie… professeures et prof documentalistes d’Arsonval !
Merci à Alexis Dominski de se démener autant pour « faire réseau » dans les Hauts de France.