Soir de lecture à Luçon

Le 10 octobre 2013, à la médiathèque de Luçon,

à 20 h 30.

Une soirée d’inauguration, pour une résidence, c’est un peu le premier pas du voyage. Il y a les amis, la famille, d’autres personnes pour faire connaissance.

J’ai proposé, pour ce moment-là, une lecture théâtralisée.
Et les bibliothécaires ont dit « oui ».
Elles ont dit : oui !
C’est dire si elles ont confiance… !

Une lecture théâtralisée.
Pas n’importe laquelle, bien sûr…

J’aime l’écriture de Cathy Ytak, ce n’est plus un secret pour personne.
Ses engagements, sa précision, la violence sourde, parfois, entre les lignes, son regard affûté sur l’être humain. Une écriture où la vie remporte toujours le combat.
Ce n’est plus un secret pour personne, non plus : nous écrivons parfois ensemble ! Nous avons trouvé ce terrain-là, de partage. Un terrain vague (mais joli) que nos propres univers viennent enrichir.

Pas n’importe quelle lecture, bien sûr…
Un texte audacieux, des mots qui ne trichent pas, qui bousculent sans aucun doute mais avec tellement de justesse.
Un texte pour grands adolescents et adultes.

25sept13

50 minutes avec toi, de Cathy Ytak

“Les secondes s’égrènent et t’es toujours là, devant moi, immobile.
Moi aussi je suis immobile, mais vivant. Je ne respire pas très bien. Mon souffle est haché, emprisonné. Je ne ressens rien.
Je ne sais pas combien de minutes il va falloir que j’attende avant d’être sûr, vraiment sûr que t’es mort. J’ai presque envie de dire : crevé, mais j’ose pas. Mort, c’est mieux, c’est normal. Crevé, on dit ça d’un chien.” […]

Le père s’écroule à ses pieds. Le fils n’appelle pas les secours.
Au lieu de cela, il s’adresse à ce père violent.
Un monologue qui parle de maltraitance, d’homophobie, mais aussi d’amour et de résilience.
Pour l’espace scénique, j’ai demandé à quelqu’un dont je connais bien la sensibilité, et avec qui j’ai souvent eu la chance de partager des projets…  Gingolph Gateau.
Pour plonger les paupières grandes ouvertes dans le coin de son cerveau, la porte dérobée de son blog est… là.
Lecture de Thomas Scotto.
Texte de Cathy Ytak, éditions Actes Sud, coll « D’une seule voix ».
Scénographie de Gingolph Gateau.

Jeudi 10 octobre 2013,  à 20 h 30.
Médiathèque Intercomunale Pierre Menanteau
3 rue adjudant Barrois
85400 Luçon.
Tel 02 51 56 10 09

www.bibliotheque-lucon.fr