Tous les articles par Thomas

Caen Epoque 2018, Lecture dansée le 26 mai

Epoque…
c’était il y a un an.
Un instantané précieux pour des émotions qui durent.

Cette année, on ne peut pas manquer la carte blanche à
Timothée de Fombelle
On veut aller De l’arbre de Tobie à Neverland avec Tom et
Nathan Lévèque sur les « chemins de l’enfance »
On veut entendre Jean-Claude Mourlevat dire « Jefferson » et ses autres textes…
On veut croiser Clémentine beauvais, Alice brière Haquet, Carole Chaix, Clothilde Delacroix, Antoine Guilloppé, Clotilde Perrin, Hervé Walbecq et beaucoup d’autres gens gigantesques !

Que ce soit « adulte », « jeunesse », « pour tous »,
le programme est riche  de rencontres, lectures, spectacles, débats…

Dans le cadre du parcours « Cultiver l’espoir »,
Nous présentons, avec Cassandre Scotto, notre Lecture Dansée 
le samedi 26 mai à 14 heures « De fibres entremêlées »
extrait de Libres d’être, paru aux « Editions du Pourquoi Pas ? » et partagé avec Cathy Ytak.
Pour une deuxième, Caen sera d’amour et d’égalité !

Télécharger le programme complet en PDF.
Salon des livres de Caen, du 25 au 27 mai 2018.

Lecture dessinée de Kodhja, 23 mai à Lormont

Je serai avec Régis Lejonc le 23 mai 2018 à 15 h 30
à la médiathèque de Bois Fleuri de Lormont (Gironde) pour une lecture dessinée de Kodhja (éditions Thierry Magnier).

A partir de 10 ans.
Auditorium Paul Mery
Médiathèque du Bois Fleuri
Rue Lavergne, 33310 Lormont.

Contact :
Médiathèque du Bois fleuri
Tel: 05 56 74 59 80
Email: mediatheque@ville-lormont.fr

Du 15 au 18 mai… Gîte et voix avec Benoît Broyart

« Là, on est au milieu de l’année. L’amour il ne sait pas.
Oui, il a déjà embrassé dans le garage de son voisin. Les deux filles, d’autres voisines, étaient arrivées et dans l’odeur des paires de chaussures, dans le frottement des vestes en jean il n’y avait pas eu autre chose que le silence des langues.
Quelque chose de trop fugace pour se sentir maître des lieux.
Il aimerait furieusement que ce soit possible, l’amour.
Alors il l’écrit.
Il écrit. L’amour comme il l’imagine.
Il imagine surtout qu’il est le premier à le faire. S’avancer, être devant, sur la page. Le premier à faire se fondre les mots en un corps à corps confondant.
C’est ce qu’il pense. Quand son corps à lui garde la maladresse d’une minuscule.
L’écriture permet cela.
Se creuser un terrier à chaque endroit où il se trouve bien.
Se faire un jeu de ciel au-dessus pour mieux respirer. Ne pas être terre à terre. »

Voici la troisième période d’une Résidence d’auteur que je partage avec Benoît Broyart
autour de la lecture à voix haute. Nous devons ce grand projet à la Communauté de communes de L’Ernée (Mayenne)  et principalement à la ténacité de Clarisse Gougeon. Merci…!
Là, nous nous retrouvons avec Benoît pour poursuivre l’écriture de nos textes. Chacun rebondissant sur des phrases choisies dans les livres de l’autre.
Chacun questionnant son rapport à l’écriture et le chemin pour y arriver.

Et comme ces textes seront lus à voix haute,
nous avons la chance de travailler avec Caroline Girard de la compagnie la Liseuse.

© Photo Clarisse Gougeon

Avec une rencontre /dédicace à la Librairie Jeux Bouquine de Laval (Mayenne)
mercredi 16 mai 2018 à partir de 15h30.
De quoi retrousser les manches, le corps et la bonne humeur.
Librairie Jeux Bouquine
10 rue du val de Mayenne
53000  Laval

 

De fibres entremêlées…, lecture dansée

« Vous êtes nées filles.
À aucun moment de votre toute première seconde je n’ai imaginé que ça pouvait-être autre chose qu’une conviction d’égalité. »

Tout d’abord, il y a un livre…
Libres d’être, paru aux « Editions du Pourquoi Pas ? » et partagé avec Cathy Ytak.

Aujourd’hui, c’est une lecture dansée.
Un projet d’émotion pour un dialogue fille/père… père/fille…
le regard de deux sexes différents, à deux âges différents de la vie,
sur l’espoir d’une grande égalité à venir, la complémentarité, le respect.

Cassandre est l’une de mes deux filles.
Et ce sera elle, le mouvement sur la scène.
De corps et d’énergies, de complicité.

« Parce que, de fibres entremêlées,
des milliards, nous sommes une feuille de Terre qui hurle à la légèreté.
Femmes et hommes.
Il faut que cette égalité, qui n’est même pas à discuter, soit un fait puisqu’elle est de fait. »

Les mots, la danse…
Ce sera une manière de conversation,
entre force et tremblements…

Et puisqu’il faut une première affective,
Nous serons chez les Nomades de Grain de Lire !

Samedi 14 avril 2018 à 18 h 30
au petit théâtre de la Charité, à Carpentras.

Merci à Flora Pillet de la compagnie Noesis pour son regard et son aide,
à Carole Chaix pour les créations visuelles,
à Michel Scotto pour son talent de bois,
et à Alexis Dominski pour la si belle bienveillance et le lien.

Renseignements pratiques :
Le Petit Théâtre de la Charité,
77 rue Cottier
84200 Carpentras

Présenté par Grains de Lire et Le Petit Théâtre de la Charité.
Réservation et information : 06 20 22 26 91
Ou Grains de lire sur Facebook